Cervicalgie : réaliser un bilan médical

Les sources de la cervicalgie : La cervicalgie peut provoquer une douleur chronique ou aiguë.

Elle peut être liée à l’arthrite, aux rhumatismes ou à la raideur musculaire du cou. Le patient constate une restriction des mouvements de son cou et le réveil accidentel d’une douleur dans la colonne vertébrale.

Le problème de posture de la tête déclenche facilement la cervicalgie. La cervicalgie engendre des douleurs et des contractions musculaires persistantes.

Comment se diagnostique la cervicalgie?

Au préalable, il importe de détecter l’origine de la cervicalgie afin de résoudre les problèmes de dysfonctionnement. L’intervention clinique repose donc sur la mise en évidence des anomalies.

Le diagnostic de la cervicalgie se réalise selon les caractéristiques du symptôme et les critères personnels du patient. L’intervention médicale s’intéresse à la détection du fonctionnement du bloc vertébral. À cet effet, la radiographie s’impose en cas d’arthrose du cou ou d’inflammation aiguë du cou.